Hauts de France
06 23 98 52 13
dogimont@gmail.com

Jusqu’où peux tu aller avec ton mental? Fais le test!

Jusqu’où peux tu aller avec ton mental? Fais le test!

Vous vous souvenez de Kevina ?

Mais si, Kevina… la fille en classe énervante, tellement douée en math qu’elle n’avait même pas besoin de réviser le soir avant une interro écrite ? Agaçante n’est-ce pas ?

Mais rassurez-vous, Kevina s’est arrêtée assez vite. Elle n’est pas allée plus loin que son plafond naturel de performances.

C’est quoi ce plafond ?

Le plafond naturel de compétences, c’est la part d’inné qui est en vous. C’est le talent que nous avons et sur lequel nous allons faire prospérer notre potentiel. C’est ton endurance sur les longues distances, la puissance de ton coup droit ou ta vista du jeu. Ce peut être aussi ta capacité à enchaîner les matchs en récupérant facilement… 

Ce talent peut suffire à te démarquer au sein d’un groupe d’athlètes amateurs, voire même attirer sur toi le regard d’un recruteur…

Mais le travail physique sans travail mental bloque tout sportif qui ne travaille pas son cerveau.

Tu en doutes ?

Tu penses que le mental est secondaire ?

Impeccable !

Je te propose un exercice que j’adore faire avec mes clients. cela va te servir de test pour savoir où en est ta force mentale.

Le Test

Prends une feuille et un stylo. Puis regarde ci-dessous le sport qui te correspond, aménage les données si tu ne trouves pas directement ta discipline, puis mets toi dans un endroit calme, lis la consigne en ensuite ferme les yeux et imagine…

L’objectif est le suivant: nous allons créer dans ton mental une situation de stress en te confrontant à un fort enjeu de victoire et à un adversaire potentiel. prêt? 

A la fin de cet exercice de visualisation, prends de quoi écrire et note tes souvenirs.

 

 

Si tu es cycliste : Imagine-toi que tu es dans l’échappée d’une course de ton choix et que si tu vas au bout, tu peux remporter la course. Tu y es ? Maintenant je vais te demander de lister tes poursuivants. Mets-les par écrit en commençant par les moins dangereux pour toi, et augmente d’un cran… jusqu’au moment où tu auras la certitude que face à lui, tu seras rattrapé.

 

Si tu es tennisman ou tenniswoman : Tu es en finale du tournoi de ton choix et qu’il reste un jeu. Dans quelques échanges, la coupe est à toi ! Tu t’y vois bien ? Maintenant liste tes adversaires potentiels.  Mets-les par écrit en commençant par le moins dangereux pour toi, et augmente d’un cran… jusqu’au moment où tu auras la certitude que face à lui, tu vas perdre.

 

Si tu es footballeur, footballeuse : tu es en finale de la coupe de ton choix et il reste quelques minutes à jouer. Tu as la balle de match entre les mains ou si tu es gardien(-ne), tu vas faire l’arrêt déterminant qui propulse ton club dans l’histoire. Tu le vois ?  Maintenant liste tes adversaires potentiels (club ou joueur).  Pose-les par écrit en commençant par le moins dangereux pour toi, et augmente d’un cran… jusqu’au moment où tu auras la certitude que face à lui, tu vas échouer.

 

Si tu es basketteur, basketteuse :  tu es en finale de la coupe de ton choix et il reste quelques minutes à jouer. Tu as le dernier shoot entre les mains ou tu vas contrer la dernière attaque de l’équipe adverse. Ton action sera déterminante dans l’histoire de ton club. Tu le vois ?  Maintenant liste tes adversaires potentiels.  Pose-les par écrit en commençant par le moins dangereux pour toi, et augmente d’un cran… jusqu’au moment où tu auras la certitude que face à lui, tu vas rater ton action.

C’est bon? Tu as tes notes sous les yeux? Alors…

 Rendez-vous dans le prochain article pour le debrief! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *